"Le problème à trois corps" - Liu Cixin

"Dieu est un joueur de dés. Et notre seul espoir est de lancer le dé à notre tour".

Dans la Chine de la fin des années soixante, la répression menée au nom de la révolution culturelle décime intellectuels et dissidents. Les rouges, répartis en diverses factions qui s'opposent, s'entendent tous au moins sur un point : l'éradication de ceux qu'ils désignent comme les réactionnaires, terme englobant tous ceux qui osent remettre en cause le régime, parmi lesquels gens du peuple, scientifiques... C'est dans ce sombre contexte que Ye Wenjie assiste à l’exécution publique de son père, professeur de physique qui a refusé de se plier aux diktats idéologiques imposés par les autorités. La jeune femme, elle-même brillante astrophysicienne, échappe aux purges en intégrant le mystérieux projet Côte rouge...

De nos jours...
Wang Miao, chercheur dans le domaine des nanotechnologies, est recruté par les plus hautes instances scientifiques et militaires, pour apporter sa maigre contribution au démantèlement d'un complot dont il ne saisit ni les enjeux, ni l'ampleur... on lui laisse entendre qu'une guerre est en cours, une nébuleuse machination vise la communauté scientifique, dont le but serait de saper sa légitimité et d'éclaircir les rangs de ses membres, touchés par une vague de mystérieux suicides. L'émergence de nombreux courants prônant le retour à la nature et alertant sur les dangers de la technologie participeraient également de cette conspiration.

Sous la vigilance de l'antipathique et grossier lieutenant de police Shi Qiang, lui aussi mis à contribution sur cette étrange affaire, Wang Miao commence à mener l'enquête, qu'il devra en partie mener dans la réalité virtuelle du jeu "Les trois corps", où il assistera aux vains efforts de célèbres savants et philosophes des siècles passés pour comprendre les règles régissant le chaos climatique de cet univers hostile.

Si je devais vous donner un conseil avant d'entamer cette lecture, c'est de NE PAS LIRE LA QUATRIÈME DE COUVERTURE... je vous en ai moi-même sans doute déjà trop dit, quoique le résumé qui précède n'est qu'un vague aperçu de la densité de ce roman complexe, érudit, qui aborde réflexions métaphysiques et philosophiques (notamment sur la place de l'homme dans son environnement et dans une société où le progrès n'est pas toujours mis au service de l'humanité), s'interroge sur les notions de tyrannie et de liberté, tout en délivrant quelques leçons de sciences (j'admets ne pas avoir tout compris, mais cela n'est pas vraiment gênant à la compréhension globale de l'intrigue), et j'en passe...

Pour résumer, un roman qui respecte l'intelligence son lecteur tout en le tenant en haleine !
Et l'aventure n'est pas finie, puisque "Le problème à trois corps" est le premier volet d'une trilogie...

Commentaires

  1. Quelle coïncidence ! Je suis justement en train de lire le tome 2, La forêt sombre ! (il me donne un peu plus de fil à retordre que le tome 1 par contre...) J'avais été totalement bluffée par ce tome 1 et j'ai vraiment apprécié de découvrir de la SF chinoise de très haut niveau, complètement accessible et captivante malgré ses complexités scientifiques, et qui aborde des thèmes qui vont au-delà de la SF pure. Je te rassure, tu en dis juste ce qu'il faut.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut croire que les coïncidences subissent elles aussi la loi des séries : j'ai acheté le Tome 2 tout à l'heure ! Je pense le lire bientôt, avant d'avoir oublié les détails du premier volet (ça fait des mois que je repousse la lecture de l'intégrale du Trône de fer, parce que je sais qu'auparavant, je devrai en passer par une sérieuse de révision des volumes précédents...).
      Il te donne plus de fil à retordre parce qu'il est plus complexe ? Tu me fais un peu peur !

      Supprimer
    2. J'ai lu le tome 1 il y a un an, on resitue le contexte assez vite, donc là ça va. En revanche, je trouve que l'auteur insiste un peu plus dans les détails techniques et scientifiques, ça me semble plus ardu que le tome 1 qui était plus fluide à ce niveau-là. Je trouve le rythme un peu plus lent aussi, il y a de nouveau de très bonnes idées mais tout est lent à se dérouler (cela s'explique dans le contexte de l'histoire mais bon), du coup j'ai l'impression de me traîner dans le livre.^^ Ceci dit, je sens que j'arrive au moment où ça va devenir intéressant (à un peu plus de la moitié du livre). On arrivera presque à faire une LC dis donc !:-)

      Supprimer
    3. Aïe, c'est ce que je craignais un peu, moi qui n'ait pas l'esprit scientifique pour deux sous...
      Je le lirai sans doute en février, donc pour la LC, on est quand même un peu décalées...

      Supprimer
  2. Un roman qui respecte trop l'intelligence de son lecteur a de fortes chances de me perdre en route. Et puis je n'ai tellement pas l'esprit scientifique que je risque de rester totalement hermétique à un tel roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les passages complètement obscurs sont assez rares, et n'empêchent pas d'apprécier la lecture, mais le commentaire laissé par A girl me fait un peu craindre d'attaquer le tome 2...

      Supprimer
    2. Non pas d'inquiétude, ça reste accessible et puis quand on ne comprend pas les détails des aspects techniques et scientifiques, ça ne nuit pas à la compréhension générale du contexte et de la situation. Ce qui m'a un peu ennuyée, c'est que c'est surtout lent à se développer au début. C'est un auteur qui aime prendre son temps et s'appesantir sur des détails inutiles, même dans le quotidien des personnages. Là je suis dans la partie qui devient très intéressante et je vais y retourner de suite d'ailleurs.:-) Et puis, une fois qu'on a lu le tome 1, on est obligé de poursuivre pour connaître la fin.;-)

      Supprimer
    3. Tu me rassures un peu ! Et tu as raison, j'ai vraiment envie de connaître la suite !

      Supprimer
  3. J'ai lu ton billet sur le premier opus et ça me donne envie.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire